Il cartonne avec ses locations saisonnières : interview-article de Richard

By | 31 juillet 2014

 

Voici la transcription de l’interview de Richard qui nous explique comment il a gagné son indépendance financière grâce à ses locations saisonnières. Désolé pour l’absence de vidéo mais Richard a préféré garder l’anonymat et j’ai donc réalisé cette interview en back office. Richard nous dévoile comment il a monté son affaire et quel cash-flow il dégage chaque mois grâce à ses locations. Dites moi dans les commentaires en dessous de l’article ce que vous feriez avec de tels revenus mensuels totalement passifs ?

Début de l’interview : 

Emmanuel  : Bonjour et bienvenue,  on se trouve aujourd’hui sur les hauteurs de Cassis, petite ville balnéaire très touristique située dans le sud de la France, tout proche de Marseille. J’ai été invité par Richard qui habite Cassis et qui connaît beaucoup de succès dans l’immobilier et plus particulièrement dans la location saisonnière touristique.

Bonjour, Richard, peux-tu te présenter pour les lecteurs du blog ?

Richard : Bonjour, je m’appelle Richard. J’habite à Cassis. J’ai commencé à investir dans l’immobilier sur Marseille depuis une vingtaine d’années. Je possédais plusieurs appartements que je louais en bail classique et j’ai eu l’opportunité de revendre tous mes biens en 2008 pour financer cette grosse opération immobilière sur Cassis. Côté financement, une partie a été financée avec un apport personnel provenant des ventes d’appartements et l’autre partie financée par la banque. Au départ, c’était une grande maison à rénover avec un grand terrain que j’ai rachetée en 2008, et que j’ai transformé pour en faire une résidence de locations saisonnières haut de gamme.

 

interview de Richard location saisonnière dans le sud de la France

 

Emmanuel : Oui, j’ai vu que tu l’a déclaré en meublé de tourisme 4 étoiles. C’est super et très attractif pour les touristes. Il y a une grande piscine à débordement, des transats tout autour, un salon jardin extérieur, c’est un endroit paradisiaque où on a vraiment envie de s’installer et en plus ta résidence se trouve à 5 minutes du parc des Calanques ! Combien de biens possèdes-tu dans cette résidence ?

Richard : en tout 8 lots comprenant 4 appartements et 4 studios.

Emmanuel : super ! pourquoi as-tu investi ici sur Cassis ?

Richard : ici c’est une zone touristique très attractive, le marché de la location saisonnière est porteur.

Emmanuel : OK, quel rendement mensuel génères-tu avec tes locations ?

Richard : 15 à 20 000 euros si on calcule sur une moyenne annuelle et après avoir remboursé le crédit de la banque, la marge de rendement brut se situe dans une fourchette de 8000 € à 14000 € selon les périodes.

Emmanuel : C’est vraiment super ! C’est une très belle affaire !   Quels sont les sites qui t’apportent le plus de réservations ?

Richard : Nous travaillons essentiellement avec 3 sites : Tripadvisor, Abritel et Booking.com, qui nous apportent beaucoup de clients, C’est la 5e saison et j’ai 50 % de clients réguliers qui reviennent d’une année sur l’autre en juillet / août depuis l’ouverture de l’exploitation en 2010.

Emmanuel :  Le succès de ton opération tient-il surtout au fait que tu génères l’essentiel de ton chiffre d’affaires annuel en période de haute saison ?

 

20140725_120713

 

Richard : Oui tout à fait !  les revenus des locations en juillet et août génèrent à peu près 50% du CA annuel et le reste est lissé sur l’année avec des périodes plus ou moins remplies.

Emmanuel : Pas mal, Si tu pouvais donner un seul conseil aux lecteurs du blog qui souhaitent investir dans l’immobilier, ce serait lequel selon toi ?

Richard : A mon sens, actuellement, je conseille d’investir uniquement dans la location saisonnière touristique et urbaine au début, vous devez rechercher uniquement la rentabilité , une bonne affaire ! 

 

20140725_120802

 

Emmanuel : Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu nous dis et j’espère que tes précieux conseils pourront aider nos chers lecteurs du blog en les appliquant en tant qu’investisseur immobilier !

Merci infiniment Richard pour ces précieux commentaires

On se sert la main !

J’espère qu’on aura l’occasion de discuter à nouveau autour de ce sujet.

Fin de l’interview

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *